aliart.net Design Studio

L'artiste peintre Nadia Ouchatar

Eloge à  l’Etre et au Cosmos

Nadia Ouchater, l’une des plus talentueuses représentantes de la nouvelle sensibilité au Maroc, interprète à sa guise   la texture de la matière et la rhétorique des signes , tout en  saisissant   le sens indicible de la réalité perçue   selon une approche semi  abstraite. Il s'agit d'une purification sublimée  des sentiments du moment  visant à capter l'essence de la beauté latente. Très remarquée par les férus d'art, Nadia (vit et travaille à Essaouira, sa ville natale)  nous  livre un regard esthétique  sur notre territoire symbolique qui n’a d’ailleurs jamais quitté ni ses œuvres, ni ses réminiscences. Elle  y revient, dit-elle, pour peindre différemment, pour se ressourcer, pour y retrouver ce qui a nourri ses états d'âme, surtout, ses expressions chromatiques  qui donnent vie à ses toiles... C’est sur les traces de la contemplation et du silence  que naît sa vocation artistique, grâce notamment  au temps naturel et mystique d'Essaouira, qui lui transmet le goût de peindre. Ce temps-lieu  a tant inspiré les voyageurs rêveurs.
Après trois ans de formation en arts plastiques à  Marrakech (1992-1995), Nadia   se consacre alors à ses deux passions, la méditation et  la peinture: « Pour cette artiste, le voyage avec -et dans- la matière c’est fondamentalement le voyage au fond des éléments de la vie : Ce qui se laisse de coté sauvegarde les signes et l’essence de la vie qu’on peut refaire dynamiser, simplement mais avec l’expression esthétique la plus subtile. Les formes, les symboles, le verbe mystique et les couleurs viendront ensuite, décrire ou rappeler les messages et les beautés de l’Etre et du Cosmos. », nous a confie Ahmed Harrouz, créateur et professeur chercheur.



Artiste éclectique et hypersensible,  Nadia  est  l'auteur d’une œuvre expressionniste, elle s’intéresse au «Maroc culturel pluriel », illustrant la sensibilité créative d’une génération à cheval entre l'authenticité et la modernité. Son écriture plastique, tout comme son discours profond, s’attache à rendre la vie de la matière composite, le rythme  visuel des couleurs. Le souci majeur est de  saisir les contours premiers de notre existence à la fois  effective et symbolique. Dans ses œuvres exposées  actuellement à l'espace  Bastion-Ouest à Essaouira, Nadia  esquisse ses impressions  en profondeur pour restituer des images polyphoniques, mais combien captivantes. Une harmonie où l'artiste  s’épanouit et s’exprime. Dans chacune de ses œuvres vouées à plusieurs interprétations, il y a un peu de la réalité et de l'imaginaire.
Grâce à une écriture lumineuse qui dégage de la texture de la toile, Nadia interroge l’Humain  et le Naturel avec une grande faculté imaginative et  alchimie. De toile  en toile, l'acte de peindre  est devenue un pacte  de revisiter notre mémoire tatouée.  Il s'agit d'un acte métaphorique qui mêle la transparence  à l'opacité.  A l'instar des oniristes,  l'artiste tisse, avec minutie  et talent,  un  univers polysémique, mémorisable et reconnaissable. Cet  univers n’est pas juste le fruit de l’imagination et de souvenirs d’enfants, c’est aussi un travail de documentation et de recherches approfondies. Elle s’est intéressée aux légendes, aux symboles  et à la grande histoire des  cités  impériales. Nadia  invite, donc,  à la découverte et au partage. Un voyage guidé au cœur de nos géographies mentales et de nos jardins secrets. Elle  n’est pas seule  dans cette aventure. Elle  est rejointe par des artistes singuliers, dont les traces et  les formes se croisent et se complètent pour traduire toutes les subtilités de notre imaginaire commun.
Pour Nadia, la perception visuelle enrichit l'espace figural. Elle est  loin d’être une  puriste de l’écriture plastique. D’ailleurs, elle  est à la fois peintre symboliste et matiériste. Entre ces deux registres  de création, elle  trouve son équilibre et son état d'être.
Cette artiste a réussi à puiser les forces et les qualités des  cultures qu'elle a côtoyées. Une formation solide, un goût de liberté et d'autonomie, des souvenirs inépuisables de son enfance à Essaouira sont autant d'éléments tirés des univers  infinis de la beauté avec lesquels elle est  capable de réinterpréter  pour s'épanouir dans une oeuvre sincère.
La création de Nadia  est hantée par la vie des formes. Celle-ci intervient dans son travail pictural  à plusieurs titres et participe humblement  à l'évolution de sa création.