aliart.net Design Studio

Victor Mamane

La vie des objets


Autodidacte absolu à l’instar de César  et homme à la fois simple et complexe, Victor Mamane a  exposé  du 12 au 26 décembre 2024  dans le cadre de l'exposition collective" les mains qui voient" au Forum de la Culture de Casablanca  ( Ex.Cathédrale Sacré Coeur),

 

Autodidacte absolu à l’instar de César  et homme à la fois simple et complexe, Victor Mamane a  exposé  du 12 au 26 décembre 2024  dans le cadre de l'exposition collective" les mains qui voient" au Forum de la Culture de Casablanca  ( Ex.Cathédrale Sacré Coeur), et ce après une belle expérience au Musée du Judaïsme à Casablanca. Il cultive son image d’un artiste plasticien hypersensible, d’un installateur, et surtout d’un sculpteur créateur.

Auteur d’une série d’objets insolites, Mamane a pu développer tout un langage  visuel autonome en utilisant des matériaux de récupération peu coûteux et des objets doués d’une grande valeur en matière de plasticité et de richesse immatérielle.
En revisitant l’esprit des compressions et des recyclages, Mamane  présente   ses œuvres connotatives qui exploitent les possibilités de tous les matériaux, tout en travaillant sur la rigidité, l'épaisseur, la coloration, et l’extravagance.
Avec des œuvres hybrides   et expressionnistes, Mamane    a crée « des objets à fonctionnement symbolique » sous forme d’une série de sculptures enchantant le regard avisé du récepteur à travers des réalisations conscientes qui dégagent des valeurs nobles en l’occurrence  l’onirisme, la paix, la tolérance et la coexistence.

 


Sur sa passion pour l’art, Mamane nous a confié : « Depuis mon plus jeune âge, j’ai été habité par la passion de la création. Pendant longtemps, je griffonnais sur des cahiers des dessins, je sculptais des objets avec tout ce qui me tombait sous la main, etc. Et cela uniquement pour mon plaisir personnel sans jamais n’avait fait ni les beaux arts ni même assister à des réalisations chez des artistes. Par moment, il m’arrivait d’avoir de fortes envies de m’exprimer. Là, je laissais tout tomber un moment et je m’adonnais à la réalisation d’une sculpture, d’une peinture, d’un objet d’ornementation, d’une fresque, d’une lampe…etc.


Pris par le tourbillon des affaires pour assurer le quotidien de ma famille, je ne trouvais pas le temps de me consacrer exclusivement à ma passion. Néanmoins, je gardais l’esprit qu’un jour je m’adonnerais à cette passion ».  Et d’ajouter : « Cet espoir je l’ai concrétisé, depuis quelques mois déjà, en mettant en veilleuse toutes mes activités pour ne me consacrer qu’à la réalisation de ce qui a toujours été ma passion. Aujourd’hui, je sculpte aux grés de mes inspirations aves tout ce qui me tombe sous la main. Je donne forme à la matière la plus anodine pour lui rendre sa note de noblesse. J’en fais une œuvre d’art. Cet esprit artistique je me le suis forgé par la fascination que j’ai toujours eue pour les œuvres de grands sculpteurs tels qu’Arman, César, Giacometti et bien d’autres. A force de visiter des musées, des galeries, des expositions, de compulser des revues, de m’intéresser à l’art en général, et d’être toujours présent à toutes les manifestations ou l’art est à l’affiche, j’ai acquis cet art. Ce qui fait qu’aujourd’hui après quelques mois de travail, j’ai déjà réalisé une centaine d’œuvres que j’expose au public pour la première fois au musée du judaïsme de Casablanca. J’espère que le public appréciera. ».


Mamane mérite d’être catalogué parmi les nouveaux-réalistes qui ont fait de l’objet leurs couleurs.  Il est une Figure de témoin de son époque. Il se fait archéologue qui repense les objets fétiches de notre  vie courante.  C’est un "para-artiste" qui se démarque tout à fait de la pratique  conventionnelle . Ses premières accumulations, où l'objet atteint sa "masse" critique, relèvent pour cet artiste de la problématique de la dualité " temps-espace » qui allie le geste des expressionnistes à l'accumulation du matériel.

 

Victor Maman

Né en 1935 à  Kenitra.

Vit et travaille à Casablanca.

Etudes à l’Ecole Supérieure des Télécommunication de Paris.

Depuis 2000 : Expositions collectives et individuelles au Maroc et à l’étranger.

 

E.mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.