aliart.net Design Studio

IL’association Arkane a initié un programme artistique à Khouribga :

Pour la promotion des cultures africaines


Durant la 20 ème édition du FCAK (Festival du Cinéma Africain de Khouribga) , l'association Arkane dont le  président est l’artiste Abderrahmane Ouardane  co-organise avec la Fondation OCP  un programme  créatif diversifié en terme d’événements et activités pour la promotion des cultures africaines : 1.  Soutien au Festival du Cinéma Africain de Khouribga  . 2.  Résidence artistique et exposition d’Art Contemporain d’Afrique : Arkane en partenariat avec la Fondation OCP . 2.1 Résidence Artistique Internationale : Juillet-Septembre 2017. Organisation de deux résidences de création multiculturelles : Encadrement du travail créatif avec 5 jeunes talents originaires de Khouribga et de 27 artistes professionnels issus de divers pays africains. 2.2 Exposition d’Art Contemporain d’Afrique : Septembre –Novembre 2017.  Exposition des œuvres créées lors des Résidences artistiques internationales Arkane ; la collection se constitue d'oeuvres multidisciplinaires et de sculptures et installations crées par 27 artistes originaires de 11 pays africains : Ethiopie, Burkina Faso, Congo, Cameroun, Madagascar, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Togo, Tunisie, Maroc.  L’exposition restera en place jusqu’au 30 novembre 2017.  2.3 Ateliers de Formation : 9 - 16 Septembre 2017. Mise en place par Arkane d’ateliers dédiés à l’art artisanal, à l’art pictural et à l’art de la récupération au profit des enfants issus de milieux défavorisés de la ville de Khouribga : Atelier collage, Atelier papier végétal, Atelier Pigments, Illustration de contes, Fresques, …encadrés par des artistes-formateurs professionnels Arkane. 3. Un hommage à la culture Rwandaise  sera organisé le Vendredi 15 septembre  à la Médiathèque : Fondation OCP. Une des performances artistiques in Situ sera Animée par un artiste Rwandais en résidence Arkane .


Sur  cet événement artistique de  grand ampleur ,  les organisateurs   nous a confié : «  Le développement durable est au cœur des valeurs du Groupe OCP. Ces valeurs puisent leur source dans l’histoire du pays et constituent le socle de son action qui se veut encore plus engagée et pérenne en faveur d’un continent Africain uni et soudé à tous niveaux : humain, politique, social, économique et culturel. A travers sa Fondation, le Groupe OCP œuvre au développement du champ culturel dédié à l’Afrique et l’échange interculturel entre le Maroc et ses pays africains frères. Pleinement convaincue que l’art et la culture sont des vecteurs déterminants du rayonnement des peuples et de l’épanouissement individuel, la Fondation OCP initie et accompagne de nombreux projets dans les domaines de l’art et de la culture visant la promotion des cultures africaines.  La voie esquissée en 2016 par l’Exposition « Art Contemporain d’Afrique », en partenariat avec l’Association Arkane, continue ainsi sa trajectoire dans l’objectif de positionner l’art et la culture comme des leviers d’ouverture sur le monde, de partage de valeurs et de développement. ». Et d’ajouter : «   En parallèle à un programme d’événements pluridisciplinaires autour du cinéma, de la littérature et du spectacle, l’Exposition d’Art Contemporain d’Afrique revient à Khouribga, exprimant ainsi sa marque de fidélité à la ville, aux festivaliers et aux artistes de tous bords, khouribguis, marocains et africains. Cette exposition constitue un panorama de la création récente de l’Afrique subsaharienne, de la région MENA et du Maroc. Elle reflète l’effervescence et le dynamisme de la scène artistique du continent africain et témoigne du foisonnement culturel que connaît actuellement l’Afrique, en pleine mutation. À la fois témoins et acteurs de ce continent en essor, les artistes dépeignent le visage d’une Afrique qui s’ouvre au monde et entend désormais s’exprimer pleinement.


Fort de ce constat, la Fondation OCP et l’Association Arkane ont souhaité développer davantage encore la qualité et la représentativité de cette édition. C’est pourquoi un appel à candidatures a été ouvert à l’attention du plus grand nombre d’artistes africains, toutes nationalités confondues.2ème aspect qui distingue cette exposition : la volonté encore plus résolue de privilégier les œuvres émanant des «résidences artistiques»; En effet, cette exposition est le fruit de trois résidences artistiques soutenues par le Groupe OCP et par la Fondation OCP durant toute l’année 2017.


Une première résidence artistique, menée en partenariat avec le Groupe OCP à Aït Ben Haddou en Avril 2017, a fait découvrir au grand public les créations d’artistes internationaux de notoriété. Dans la volonté de capitaliser sur cette initiative, une sélection d’œuvres émanant des participations à cette résidence initiale sont aujourd’hui exposées à Khouribga. Une deuxième résidence a été organisée à Khouribga même, un mois avant la tenue de l’exposition. Entièrement dédiée aux artistes locaux, cinq jeunes talents, venus de toute la région de Khouribga, ont bénéficié d’un encadrement de leur travail créatif et d’échanges intenses avec des artistes professionnels. Une troisième résidence s’achève à la veille de notre vernissage et les créations des artistes africains, fraichement terminées, complètent harmonieusement cette exposition. Pourquoi cet attachement à inviter les artistes en « résidence artistique » ? La résidence est privilégiée en ce qu’elle favorise la création comme effet de levier en terme de professionnalisation, de capacité de production, de diffusion et de rayonnement. Ces rendez-vous de création, intenses en échange et en diversité promettent toujours de révéler une création plurielle, riche en qualité et en multiculturalité. Les artistes disposent ainsi d’un espace-temps et de conditions indispensables au travail de création. Par expérience, la résidence artistique permet d’offrir un soutien à l’artiste créateur tant dans sa relation avec l’œuvre que dans sa relation avec le public.
Autre innovation de cette édition : la rencontre avec le public via l’organisation d’ateliers artistiques au profit des enfants durant une semaine. Les artistes professionnels accompagneront les jeunes talents en herbe à travers des ateliers en vue de leur permettre de découvrir de nouvelles pratiques créatives et de développer leur potentiel artistique. Des ateliers seront dédiés à l’art artisanal, l’art pictural et à l’art de la récupération.


Enfin, la participation des artistes aux résidences ne s’arrête pas uniquement à l’exposition. Chacune des saisons 2017-2018 sera ponctuée de rendez-vous culturels destinés à prolonger le partage et l’échange autour de réalisations artistiques, et ce, en présence de plusieurs publics. Selon l’agenda, les rendez-vous pourront prendre la forme d’une exposition individuelle ou collective dans les galeries et/ou lors des différentes manifestations qui seront programmées. ». Cette manifestation artistique  est ponctué par la participation de plusieurs artistes plasticiens :  Abderrahmane Ouardane,  Ayoub Kharfi,  Farah Chaoui, Fatima Bousaid, Hamid EL-Mhadder, Hicham Bermaky, Houcine Roual , Leila Medari, MehdaYev Brayen, Mohcine Tarar, Oussama Mahassine, Rachida Touijri, Reda Bahrani, Said Ezraib, Zouheir Abdelwakil ( Maroc),  Atsoupe (Togo),   Bonfils Ngabonziza, Niyonkuru Bruce (  Rwanda ), Casimir Bationo,   Saidou Dicko (Burkina Faso ), Mamadou Cissé (  Sénégal),   Mboko Lagriffe(  Cameroun),  Modupeola Fadugba(  Nigéria),  Nzongo rudy (  Congo ) , Selmen Nahdi(  Tunisie),  Tahina Rakotoarivony (  Madagascar),   Tegene Kunbi (  Ethiopie).



Ahmed Tarek