aliart.net Design Studio

Parmi les évènements marquants de l’été au Maroc :

Clôture en apothéose du Festival International d’Ifrane

Le rideau est tombé  récemment sur les actes  de la  seconde    édition du Festival International d’Ifrane initiée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisée par  la province d’Ifrane,  l’Association Fès Saiss  et l’Association  Forum d’Ifrane pour la Culture et le Développement.

 

 

 

Premier de son genre, ce festival a été   l’occasion pour les citoyens  et les partenaires au développement de partager des moments de joie et de fierté à travers une série d’activités riches en échanges et de partages. Elle se veut une nouvelle plate forme pour activer davantage les projets artistiques citoyens en bonne et due forme , et ce sur fond de satisfaction des organisateurs et des partenaires des résultats affichés et de leur engagement d’assurer  la durabilité  de cet événement créatif et de le développer  davantage pour lui assurer un plus large rayonnement  auprès du public.

Il est à souligner que la cérémonie d’ouverture   de cette manifestation artistique, placée sous le signe «les Chants des Cèdres» s’est déroulée, en présence de plusieurs artistes  et   partenaires  concernés   ainsi que   des  acteurs territoriaux  et invités  d’honneur, qui ont exprimé leur satisfaction de la qualité des activités proposées  et de l’ambiance  qui y régnait. Ils se sont félicités de l’engouement  du public d’Ifrane  pour cette  manifestation artistique qui a drainé de  nombreux récepteurs, soulignant l’importance  d’étayer  cette rencontre   et de l’ériger en une tradition annuelle  pour encourager l’ancrage de  la culture  et de l’art au sein de  la  société  et enrichir la dynamique que connaît le paysage créatif au Maroc.

Sur cette édition artistique, Abdelhamid El Mazid, gouverneur d’Ifrane  précise :  «  La deuxième édition du Festival International d’Ifrane s’inscrit  dans le cadre d’une très belle thématique, à savoir « Les Chants des cèdres». Ces trois jours seront marqués par d’exceptionnelles performances musicales de nombreux artistes nationaux et internationaux. Par ailleurs, le Festival abritera un forum consacré à un thème des plus prenants et des plus actuels : «Environnement, Montagne et Spiritualité». Cette rencontre réunira des personnalités dont le savoir et l’expérience permettront de débattre librement et d’éclairer le public sur les différents sujets en débat. En marge des discussions, des activités en plein air sont programmées afin d’offrir aux participants, petits et grands, des expériences uniques au contact de la nature. Ce Festival International d’Ifrane s’impose ainsi comme un rendez-vous incontournable pour l’ensemble des habitants de la région d’Ifrane contribuant véritablement à son rayonnement culturel et à son attractivité touristique.». De son coté, Driss Alaoui Mdaghri,  Président de l’Association Fès Saiss   nous a confié    : «  Cette deuxième édition du Festival d’Ifrane permet d’ancrer davantage cette manifestation de premier plan comme une composante importante du paysage culturel et artistique de notre pays. Un pays où la diversité est partout célébrée, où la sève des arbres nourrit la créativité et où les vents du désert, de la mer et de la montagne conjugués portent les rêves de ses hommes et de ses femmes au-delà des océans et au sommet des cimes les plus élevées.  Comment ne pas invoquer ici la spiritualité en tant que composante majeure du ressenti des gens et de leur vécu ? Comment ne pas souligner le caractère crucial de la protection de l’environnement dans un tel contexte ? Le Forum organisé en partenariat avec l’Université Al Akhawayn s’inscrit précisément dans le questionnement autour de ces aspects pour en faire ressortir la substantifique moelle. Plus qu’ailleurs Ifrane est au cœur d’un écosystème  diversifié, riche et, pour tout dire, privilégié. Le Festival est de nature à contribuer intelligemment à son attractivité, rayonnement et son déploiement. ».

 


Les  activités ont commencé avec un récital poétique et musical donné à l’Université Al Akhawayn par le Groupe « Come To My Home ». En fin d’après-midi, les grands et les  petits a eu un rendez-vous avec une activité d’observation des étoiles et des constellations qui illuminent le ciel d’Ifrane. Dans la soirée, le chanteur Hatem Idar et l’auteur compositeur l’Artiste ont livré à tour de rôle des performances musicales exclusives. Le samedi 8 juillet a été  marqué par le coup d’envoi du Forum d’Ifrane autour des thèmes «Environnement, Montagne et Spiritualité» en collaboration avec l’Université Al Akhawayn. Cette rencontre a été rehaussée par  une pléiade de responsables, de chercheurs, d’experts et de témoins locaux et internationaux pour débattre des différents sujets proposés ; A cet égard, le Forum d’ Ifrane a été  l’occasion d’annoncer la mise en place d’un prix dont l’objectif est de récompenser une œuvre scientifique, une action locale ou une innovation particulière liées à la promotion et la protection de la montagne marocaine. En fin d’après-midi, outre une exposition de peinture de plasticiens marocains de renom sous le thème « Célébration de la nature » ( Leila Cherkaoui, Abderrahmane Rahoule, Abdellah Hariri , Mohamed Zouzaf, Mohammed Mansouri Idrissi, Abderrahmane Ouardane, Abderrahmane Banana  et Abdellah Ouabi)  , plusieurs autres activités  ont été proposées . De son coté, l’artiste sénégalais de grand talent Badara Seck en compagnie d’artistes talentueux de différents pays a animé  le concert «Le Chant de la diversité ». La soirée  a été  ponctuée  par les performances musicales du grand chanteur Abdelwahab Doukali et de la diva chanteuse et actrice égyptienne Chirine Abdelwahab. La journée du dimanche 9 juillet a été  consacrée à la découverte de la faune et de la flore par les adultes et les enfants, à une marche dans la montagne, ainsi qu’à un tournoi d’échecs et un concert de la chanteuse maroco-irakienne Chada Hassoune et du chanteur libanais Wael Jassar.

 


Après une première édition axée principalement sur des soirées spectaculaires et la découverte des facettes culinaires de notre pays, cette deuxième édition, outre les festivités musicales et  traditionnelles, a proposé  de nombreuses activités ainsi qu’un forum «Environnement, Montagne et Spiritualité» qui a pour principal objectif la sensibilisation au respect de la nature et à la quête du bienêtre. De nombreuses activités à but culturel ou ludique ont été  ainsi au programme : Troupe folkloriques traditionnelles amazighes,   la symphonie Ahaydous d’Ifrane, troupe traditionnelle  d’Indonésie,  Hassaniya,  Driss Idrissi , troupe Maya, les femmes d’Ahaydous, Mimoun Ourahou, troupe Noureddine Moulay, découverte de la faune et de la flore locale, observation des étoiles, exposition de peinture, tournoi et atelier d’échecs, balades dans la montagne ou encore «chasse aux déchets», Cinékids  ( Exploration en sons et en images des richesses de la nature et de la Musique à travers des projections de films de fictions pour enfants).

Selon Abdelkader Ouazzani, directeur  de l’Association Fès Saiss, le  Festival International d’Ifrane est désormais l’événement marquant de l’été qui participe au développement de la vocation touristique dans une région riche de promesses et de potentialités.

Ahmed Tarek